Vente de voitures Ferrari
Voitures maquillées

Ferrari 288 GTO

1984. Ferrari présente à quelques mois d'intervalle la Mondial, la 288 GTO et la Testarossa.
La GTO deuxième du nom est une profonde évolution de la Ferrari 308 GTB. Elle est destinée à courir en groupe B, comme le sera plus tard la Porsche 959. Pour ce faire, la 308 a vu son moteur passer de la position transversale à la position longitudinale, sa cylindrée tomber de 3 litres a 2.8 litres, mais surtout recevoir une injection électronique (et non plus mécanique) et deux turbocompresseurs, la puissance passant alors de 240 a 400 ch DIN.

Il s'agit ainsi de la première Ferrari à atteindre la barre convoitée des 300 km/h. Aujourd'hui encore, les 21.8" qu'il lui faut pour parcourir le kilomètre départ arrêté restent une performance exceptionnelle.
Produite à 272 exemplaires, elle évoluera en une version Evoluzione qui donnera naissance à la Ferrari F40, rien de moins!

MoteurV8 a 90°
Cylindrée 2855 cm3
Puissance400 ch DIN a 7000 tr/min
Lxlxh4.29x1.91x1.12m

Ferrari 512

La Ferrari 512 tr présentée en 1991 est une évolution de la Testarossa, dont elle corrige les principaux défauts. Plus moderne, plus efficace, plus puissante, c'est une voiture plus sportive et plus utilisable que sa devancière.

MoteurV12 a 180°
Cylindrée 4943 cm3
Puissance428 ch a 6750 tr/min
Lxlxh 4.48x1.98x1.13m

Ferrari Testarossa

La Ferrari Testarossa a été présentée en 1984, tout comme la GTO. Remplaçant la "Berlinetta Boxer" BB 512i, elle est typique de la Ferrari des années 80 : une ligne exceptionnelle (pour les modèles qui ont les deux rétroviseurs), une fiabilité aléatoire et une tenue de route difficile. Un peu comme l'était la 348 tb.

MoteurV12 a 180°
Cylindrée4943 cm3
Puissance390 ch a 6300 tr/min
Lxlxh4.48x1.98x1.13m